25 Avr

Le référencement Onpage, alignement de contenu SEO

Nous sommes dans la partie la plus cruciale du référencement SEO de votre site, le référencement Onpage SEO. Vous vous êtes assuré que le site se comporte bien grâce à mon billet « les piliers du SEO audit » ce qui vous donne l’avantage de produire du contenu qui va être crawlé et indexé correctement.

Vous avez fait vos devoirs et avez effectué une recherche minutieuse de vos mots clés à viser pour le contenu notamment en vous aidant de mon billet «recherche de mots clés en référencement SEO ». Et bien sûr vous avez déjà procédé au choix de correspondance URLs / Mots clés sinon retour ci-dessus.

Correspondance URL mots clés pour optimisation On page

Vous avez déjà certainement entendu l’expression « le contenu est roi » (content is king en bon anglais), alors dans ce billet nous allons voir comment aligner nos pages web avec les mots clés déjà choisis. Les URLs que vous avez choisies pour aligner le contenu avec vos mots clés peuvent exister déjà et donc un travail d’alignement est à effectuer, ou sinon elles sont neuves auquel cas on part d’une page blanche.

Template d’optimisation Onpage

Quand on parle d‘alignement de contenu, on s’assure que chaque page/URL choisie correspondant au mot clé défini dans le tableau cité ci-dessus est bien optimisée d’un point de vue organique. En gros, on doit s’assurer que tous les autres signaux mis de côté (backlinks, social, marque…), notre page est pertinente pour une recherche incluant le mot clé visé.

recherche mot cles contenu alignement mozalamiBon d’accord c’est une phrase clé ou un mot clé très longue traine mais cela illustre bien ce que l’on veut faire. On veut que quand Google cherche dans les milliards de pages indexées sur la toile, il trouve notre page comme étant pertinente pour la recherche en question. Pour cela, un ensemble de techniques sont à mettre en œuvre et l’on va utiliser un Template bien connu sur le web.

On utilisera pour référence la feuille de calcul référencement Onpage, publiée par @hubspot voilà quelques années mais qui reste toujours d’actualité et on peut l’adapter comme on veut.

temaplate otpimisation on page hubspot mozalamiLien alternatif si le premier ne marche pas

Optimisation Onpage ou alignement de Contenu

Nous allons voir les meilleures pratiques pour chaque élément de la page à travailler pour qu’elle soit SEO Friendly ce qui à ma connaissance n’a pas son équivalent en français sinon « Ami référencement » 😉

Nous allons donc voir dans l’ordre les éléments suivants :

  1. Titre Tag
  2. Description Meta
  3. Mots clés Meta
  4. Header (H1)
  5. Subheader (Hn)
  6. Contenu
  7. Liens internes

Titre Tag


Les balises de titre (Title Tag dit techniquement Title element) sont l’élément le plus puissant pour le Onpage SEO. C’est quelque chose que nous pouvons contrôler. La position des mots-clés dans la balise title est importante et les mots clés cibles devraient apparaître au plus tôt (le plus près du début) et garder le nom de marque pour la fin.

Nous sommes tenus également de respecter une certaine longueur car ils vont s’afficher dans les résultats de recherche et nous ne voulons pas qu’ils soient tronqués ou peu convaincants. La meilleure pratique veut que celle-ci soit comprise entre 30 et 65 (espaces compris).

En fait, c’est un peu plus complexe que simplement le nombre de caractères car les moteurs affichent en pixels et on sait qu’une lettre comme « M » prend plus d’espace qu’un simple « I ». Alors pour faire simple on parlera en nombre de caractères mais sachez que les pixels comptent aussi. D’ailleurs je vous donne un outil pour tester vos titres en affichage direct fourni gratuitement par nos amis de Moz:

moz title pixels testing toolOn voit bien que malgré que mon titre ait moins de 65 caractères (avec le brand Mozalami à la fin) il est tronqué car il fait 554 pixels au lieu de 482 alloués. En fait c’est Screaming frog qui me l’a dit !

Un autre outil que j’utilise aussi bien pour l’affichage des SERPs est le bien réputé Screaming Frog qui propose une fonctionnalité intéressante : Mode SERP. On charge un CSV avec ses URls, titre et description et l’outil va vous dire ce qui ne va pas. Voici la démonstration :

balise title longueur pixels mozalami onpageEn plus on peut faire la simulation Desktop Tablette Mobile et ajouter les Reviews et autres… Son défaut est qu’il gère mal les caractères non ASCII il est fait pas nos amis les anglais !!

Description Meta


Depuis Octobre 2009, les 3 principaux moteurs de recherche ont confirmé qu’aucun ne donne du poids à la balise Meta keywords aux fins de classement (sur-utilisée de manière spammy). Par conséquent, nous nous concentrons principalement sur l’optimisation de la balise Meta description.

Le format approprié pour la balise Meta description qui apparaît dans le <head> du code de votre page, généralement immédiatement après votre balise de titre ressemble à ceci:

<meta name = « description » content = « phrase riche en mots clés ici. Suivie par une deuxième phrase avec des mots clés secondaires et des éléments de marque ici. » />

  • Incorporer des mots clés pertinents au début de la copie de la description
  • La balise Meta Description devrait être composée d’une à deux phrases
  • Garder la longueur des descriptions à 156 caractères ou moins

Les descriptions uniques devraient être trouvées sur toutes les pages du site et assurez-vous de suivre les duplicates via votre outil Google Webmaster Tools (de même pour la balise titre ci-dessus).

Encore une fois, on parle de caractères mais la réelle longueur doit se calculer en pixels comme sur l’image ci-dessus : 928 pixels est un maximum.

Bien que l’effet SEO de la méta description soit de plus en plus faible avec le remplacement par les moteurs de la vôtre par une texte plus approprié au cas où elle n’est pas pertinente, le fait qu’elle soit riche en mots clés permet de conforter l’utilisateur dans son choix de cliquer sur votre résultat. À mon humble avis c’est l’élément qui a le plus d’impact sur le CTR (Click through rate) après le titre.

meta description change google mozalami

Mots clés


La Meta ne sert à plus rien on le sait! Toutefois moi je l’utilise encore pour me rappeler quelle page a été optimisée pour quels mots clés. Oui mes compétiteurs peuvent y trouver une source d’info intéressante mais ceux qui en ont besoin pour trouver mes target keywords ne me font pas peur.

Alors je vous conseille de l’utiliser comme prise de note à la volée pas pour le SEO mais bien pour vous rappeler sur quel mot clé faire votre suivi de positionnement, votre optimisation On page…etc. Juste 3 mots clés max qui sont repris dans la copie et qui vous aident dans vos révisions de site.

Header H1


Les headings H1 sont importants car ils fournissent une structure au contenu de la page et laissent les moteurs et les utilisateurs connaitre ce qui est le plus important dans son contenu. Il s’agit ni plus ni moins du deuxième facteur de classement important on Page. Voici les meilleures pratiques :

  • Une seule balise <h1> par page (les sites en HTML5 peuvent en fournir plus mais ce n’est pas le standard et puis c’est un H1 par section)
  • Inclure la phrase clé prioritaire
  • Chaque page devrait en inclure un

Maintenant l’erreur à éviter est de tomber systématiquement dans la triptyque : URL – Titre – H1.
Je vois ça trop souvent, on reprend le titre de la page pour en faire une URL et on met un H1 dessus comme ça on est débarrassé ! L’effet est contraire : Over SEO, Keyword stuffing, pauvre expérience utilisateur…et j’en passe. Il vaut mieux retourner vos phrases dans tous les sens, garder les URLs sans les Stop words comme « en » « la »…etc. et avoir votre H1 clair concis sans dépasser 70 caractères.

Subheader (Hn)


Comme est la règle pour tout document que l’on veut que les lecteurs comprennent on structure le document avec titres et sous-titres sinon c’est une suite indigeste de paragraphes! Mais attention c’est pas parce qu’on va jusque H6 que tous les headings se valent, je dirais au-delà de H3 l’effet est peu probable. Idem le H1 respecter la longueur max de 70 caractères et surtout faire attention à la structure des balises. Elles doivent se suivre dans un ordre logique.

À ce sujet, notre ami @olivierduffez de +Webrankinfo a un outil pour tester tout cela et qui marche :

balises heading test tool webrankinfo

Contenu


Ah enfin le contenu le texte les images la vidéo les podcasts tout ce que vous voulez y mettre est bon à prendre pour les moteurs maintenant il faut penser aux humains car ce sont eux qui vont convertir!

Une copie doit contenir un minimum de 150 mots avec un idéal entre 400 et 600 mots sans toutefois m’engager à dire qu’il y a un quelconque standard : tout dépend de la thématique et du contexte. Mais il est évident qu’optimiser une URL, un titre et un H1 pour proposer 100 caractères avouez que c’est décevant pour l’internaute. De toute façon Google vient de déployer son algorithme contre les pages satellites, celles qui étaient rendues maitres dans l’art de manipuler cette technique en plus du filtre Panda qui va pénaliser le contenu léger (Thin content), alors ne jouez pas avec le feu!

Répétez vos mots clés aussi souvent que ça fait du sens pas plus mais faites attention surtout au premier paragraphe qui est le plus important : il doit contenir une occurrence du mot clé exact. Après, c’est un calcul savant de ne pas noyer le poisson dans la page. Gardez un bon text to code ratio (environ 20%) et un bon kewyord density (pas de norme). C’est une question de proéminence. Si quelqu’un lit cette page et ne comprend pas qu’elle tourne autour du référencement On page alors j’ai un sérieux problème!

Que vous ayez choisi d’illustrer votre contenu avec une image, vidéo ou autre, assurez-vous de recourir aux bonnes techniques pour qu’elles viennent en support au texte. Par exemple l’URL de l’image reprend le mot clé avec un ALT correspondant…etc. Voici quelques points à garder en tête :

  • Incorporer des mots clés pertinents dans le premier paragraphe de la copie
  • Incorporer les mots-clés un minimum de 2-3 fois tout au long de la copie
  • La majorité de la copie doit être unique à la page
  • La copie devrait être composée d’un minimum de 150 mots. (400-600 mots Idéalement)
  • La partie Importante de la copie doit être le plus haut possible dans le code HTML
  • une copie de la page ne doit pas être dans Flash, Image ou JavaScript
  • Utilisez des listes et faites bon usage de l’espace blanc à des fins de convivialité
  • Incorporer des liens internes riches en mots clés, quand cela est possible

Liens internes


La qualité des liens entrants (inbound links) et leur popularité sont parmi les principaux facteurs de classement utilisés par les algorithmes des moteurs de recherche. Du point des liens internes, la capacité de contrôler le texte d’ancre des liens que vous utilisez lors de la liaison de vos pages peut aider à améliorer le score de la Qualité des liens entrants des pages de votre site. Il y a trois éléments importants qui font qu’un lien est de haute qualité:

  • Mots-clés dans le titre de la page liante
  • Mots-clés dans la copie de la page liante
  • Mots-clés dans l’URL de la page liante

À mon point de vue il s’agit de l’arme la plus puissante à notre disposition pour faire savoir aux moteurs quelle est la topique de la page de destination. Que ce soit via le sitemap HTML, via les articles de blog ou les pages de votre site, le linking interne est une arme redoutable que peu de référenceurs utilisent car malheureusement l’équipe édito ne suit pas forcément. Je ne veux pas rentrer dans les détails mais je vous renvoie à l’excellent article de Tom Schmitz « Everything You Need To Know About SEO Web Structure & Internal Links » où il explique les rudiments de liens internes et l’architecture du site :

interlinking liens internes contenu seo

Anatomie de la page idéale

Maintenant si vous êtes rendu ici c’est que vous voulez vraiment en apprendre davantage. Heureusement notre ami @randfishkin a publié un post (en anglais) où il construisait pas à pas la page parfaite au niveau optimisation SEO avec ses ressources techniques et en faisant appel aux facteurs de référencement que Moz a l’habitude de publier tous les ans maintenant. Je vous laisse en juger vous-même :

moz anatomy of page onpage optimization

Conclusion contenu Onpage

L’optimisation On page n’est pas une science exacte et les moteurs deviennent de plus en plus doués pour interpréter le contenu alors faites des tests. Éliminez ce qui ne marche pas et documentez vos changements. Par exemple, si vous utilisez le Template Hubspot, renseignez la case Edit pour y mettre la date et suivez les changements de trafic après avoir fait votre alignement de contenu comme il se doit. Sinon, revenez à la case Site Audit pour voir ce qui ne marche pas.

Si vous avez tout fait mais que ça ne bouge toujours pas alors la vérité est ailleurs : pensez à vérifier les Domain Authority de vos compétiteurs et leurs backlinks, leur engagement social, la notoriété de leur marque…etc. On va voir les signaux extérieurs dans un prochain billet, alors restez connectés…

Le Score des lecteurs
[Total : 0    Moyenne : 0/5]
Le référencement Onpage, alignement de contenu SEO was last modified: août 24th, 2016 by Mohammed ALAMI