29 Oct

Techniques de Link building dit Netlinking en France

J’entame ce blogpost avec entrain car le Link building (Netlinking en France) est une thématique que j’aborde rarement sur ce blog où j’ai dû supprimer un nombre de posts qui ne recevaient pas assez de trafic. Mais j’ai déjà blogué sur le « competitive backlink analysis » pour analyser les liens de ses compétiteurs en référencement SEO.

Bref, ici nous allons remonter l’histoire du Link building, comment concevoir sa campagne de Netlinking et enfin comment la suivre via Linkody et GWT (Google Console).

Historique du Link building

Non il ne s’agit pas de mot clé que je vise dans ce post mais simplement il s’agit d’une tâche qui a beaucoup changé ces derniers temps, disons depuis 2012 où on a vu la sortie du premier Penguin 1.0 qui nous a tous donné à réfléchir sur l’avenir du déploiement de stratégies visant à augmenter les backlinks vers nos sites.

Commençons par rappeler que depuis que Moz fait des sondages quant aux facteurs de référencement, les backlinks ou liens retour sont le facteur No 1 du classement dans les résultats de recherche Google et Bing. Voyons la dernière étude de 2015 :

liens ranking factor mozalamiOn pourrait même rajouter le « Domain-Level Brand Metrics” (Offline usage of brand/domain name, mentions of brand/domain in news/media/press, toolbar/browser data of usage about the site etc.)!

Donc on voit clairement que l’Activité de Link building doit compter minimum pour le 1/3 de la stratégie de référencement SEO. Je dirais même que ça va jusque 50% quand on voit le fromage suivant qui donne le poids des facteurs de référencement selon Rand Fishkin de l’étude de 2013 :

Mozalami Ranking Factors

Pour rester conservateurs et ne pas faire dans l’excès, disons que ça va compter pour 1/3 sachant que le Keyword targeting compte pour 1/3 (choix des mots clés et alignement de contenu) et la qualité du site pour 1/3 (mobile, rapide, indexable et accessible aux moteurs de recherche).

En fait pour l’histoire, c’était la qualité des ancres textes qui faisait tout le travail SEO selon le fromage de 2009 la première étude à ma connaissance mais certains pourront me contredire 😉

ancres textes top ranking factor MozalamiMais cette notion d’optimisation des ancres textes tend à diminuer selon le dernier sondage où on trouve 2 éléments à la baisse :

ranking factors decrease backlinks MedialicBon vous l’aurez compris, l’importance des backlinks ne diminue pas et Google n’a nullement l’intention de faire tomber ce facteur de référencement. Même Distilled qui a voulu faire les manchettes en annonçant que Google ne tenait plus compte des liens retour comme facteur important a été démenti par Gary Illyes de Google lui-même :

tweet garry illyes backlinks googleMaintenant pour l’implémentation nous avons eu l’âge de pierre où la simple pyramide de liens vendus sur Fiverr ou réalisée en automatique avec des software comme SEnuke pouvait faire le job. Même que personnellement j’ai testé des plateformes en ligne qui automatisent le process comme Linkemperor. Voyez vous-même ce que promettent ces plateformes de Link building automatisé :

backlink automation comparaison offresMais Penguin 2.0 a changé tout cela désormais et personnellement j’ai dû intervenir pour un certain nombre de clients qui avaient des liens spammy genre : Commentaire de blogs avec signature optimisée ou Forum avec Bio et profil optimisés. Rien de mieux qu’une image pour illustrer ces mauvais liens :

spammy backlink comment example Bref pour l’historique des mises à jour Penguin, voici un récap :

  • Penguin 4.0 (Real-time) — September 23, 2016
  • Penguin 3.0 — October 17, 2014
  • Penguin 2.1 (#5) — October 4, 2013
  • Penguin 2.0 (#4) — May 22, 2013
  • Penguin #3 — October 5, 2012
  • Penguin 1.1 (#2) — May 25, 2012
  • Penguin — April 24, 2012

Pour avoir les détails rendez-vous sur le site de Moz : https://moz.com/google-algorithm-change

Conception de campagne de Link building

Il y a des choses en SEO qui sont évidentes (heureusement) comme le fait de doser son acquisition des backlinks en fonction des compétiteurs ! En effet moins ce n’est pas assez et plus c’est trop.

Alors commençons par la première tâche qui consiste à trouver ses compétiteurs selon les rankings de Google pour les mots clés sélectionnés. Pour cela, il y a 3 possibilités :

  1. Vous connaissez vos concurrents et vous les suivez dans votre campagne SEO grâce à un outil comme AuthorityLabs ou Positionnely : tant mieux vous avez déjà fait vos devoirs
  2. Vous avez une idée mais ne les suivez pas de manière récurrente. Regardez les SERPs pour les mots clés suivis et repérez ceux qui reviennent souvent (la commande « related » peut aider)
  3. Vous n’avez aucune espèce d’idée et vous voulez vous concentrer sur la thématique plus que sur les mots clés individuellement, Yooda Insights vous sera d’un grand secours : il génère les sites les plus populaires pour un set de mots clés relatif à la thématique :

yooda benchmark netlinking MedialicCe classement est basé sur les résultats de Google.fr sur 166 mots-clés choisis intelligemment !

Maintenant que vous avez vos compétiteurs, vous devez passer par une analyse compétitive des backlinks comme décrit dans mon billet « analyse compétitive du profil des liens ».

analyse compétitive des backlinks Mozalami

Après avoir conduit cette analyse, vous êtes en mesure de répondre aux 3 questions suivantes :

  1. Quel type de lien il me faut pour correspondre au backlink profile de mes compétiteurs
  2. Combien de backlinks ça me prend par mois pour rattraper voire dépasser mes compétiteurs
  3. Quelles sont les ancres textes que je vais prioriser en fonction des résultats escomptés

Pour vous aider à y voir plus clair, voici une liste de possibilités avec une brève description :

  • Blogs : on parle de sites qui acceptent des articles invités (vous pouvez utiliser RocketLinks)
  • Forums : pas de signature sur la bio ou le profil, seulement dans la discussion
  • Annuaires : je parle des répertoires qui exigent une description longue et unique (2.0)
  • Wikis : Sites de collaboration souvent en Nofollow mais il faut bien chercher
  • Avis : les avis sur sites et notations (privilégier ceux qui remontent en tête des SERPs)
  • Citations : ce sont les annuaires qui listent le nom, l’adresse et téléphone (NAP)
  • Ressources : ils permettent la mise à disposition d’une grande masse d’informations
  • Questions / Réponses : genre Yahoo! answers et Quora mais là encore il faut chercher les DF
  • Communiqués de presse : utilisés avec parcimonie ils sont excellent selon le DA qui les accueille.

Je ne rentre pas dans le détail des tactiques, car chaque site a son propre profil mais le but est de sortir avec un besoin mensuel du genre : 4 blogposts, 5 forums, 5 annuaires, 10 citations et 1 communiqué de presse par exemple. Une fois ce besoin déterminé on pourra lancer notre campagne de Link building tout en variant les ancres de texte et les pages de destination selon les résultats obtenus.

Suivi de la campagne de Link building

Il y a des outils qui permettent de faire indexer vos backlinks comme masspings.com gratuit mais il y a aussi des services payants comme linkprocessor.com et BacklinksIndexer.com qui nous donne une comparaison de ses concurrents :

backlink indexation outils medialicL’idée est qu’un backlink ne peut être comptabilisé que si la page qui le contient est indexée : Trivial !

Maintenant, on est rendu au stade de faire du monitoring de ses backlinks car tout ce travail doit être mesuré et suivi. Un backlink qui tombe sur un forum : on saura qu’il faudra l’éviter dans l’avenir. Un backlink jugé spammy pourquoi pas le désavouer ou une ancre texte mal écrite il faudra la corriger…etc.

Pour faire le suivi de votre campagne de Link building, je vous suggère vivement Linkody un outil conçu par français François-Louis Mommens et qui nous parvient en Amérique avec tout le succès qu’il mérite.

linkody camapagne link building monitoringJ’adore cet outil et voici comment je l’utilise :

  1. Je le laisse découvrir les backlinks entrants sur une base mensuelle sans les ajouter au suivi
  2. J’ajoute mes backlinks au fur et à mesure qu’ils sont construits même ceux en attente de validation
  3. J’ajoute à la fin du mois les liens découverts pour avoir une vision globale de mon profil de liens

Sinon, il y a une méthode infaillible pour juger de la performance de votre campagne de netlinking : on passe par GWT (Google console). Le principe est simple, un lien n’a d’intérêt que s’il est découvert par Google, Or dans la Google Console nous avons cette donnée : Télécharger les derniers liens:

google console derniers liens mozalamiEnsuite il vous suffira d’appliquer la méthode expliquée dans ce billet de Justin Goodman pour avoir le résultat suivant :

google backlinks excel suivi medialicAinsi vous pouvez juger si Google voit plus de liens entrer depuis que vous avez commencé votre campagne ou tout simplement vous êtes en train de mettre des efforts dans une activité peu rentable.

Je comprends la frustration de certains qui n’ont pas trouvé une liste de Blogs ou de Forums pour construire rapidement des liens mais je vous renvoie à l’excellent post de Max Poliakov qui décrit comment commencer une prospection d’opportunités de backlinks en 15 minutes 😉

Si vous avez aimé ce billet, merci de le partager sur vos réseaux et d’y faire référence dans votre blog ou pour un échange d’articles n’hésitez pas à me contacter.

Le Score des lecteurs
[Total : 5    Moyenne : 5/5]
Techniques de Link building dit Netlinking en France was last modified: novembre 3rd, 2016 by Mohammed ALAMI

Comments
  1. Kristof
    • Mohammed ALAMI
    • Larbi